QUELQUES POINTS DU FONCTIONNEMENT DU PRASAC, INSTITUTION SPECIALISEE DE LA CEMAC

 Historique

Face aux enjeux économiques et sociaux actuels, la Communauté Economique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC) avait souhaité, au travers du Pôle Régional de recherche appliquée au développement des Systèmes Agricoles d’Afrique Centrale, PRASAC (www.prasac-cemac.org), favoriser les coopérations sous régionales pour renforcer les capacités institutionnelles et scientifiques des systèmes nationaux de recherche agricole (SNRA) par : le partage des savoirs, la promotion de partenariats novateurs, l’accentuation du pilotage de la recherche orientée vers les objectifs de développement. 

Mission

Le PRASAC est une institution spécialisée de la CEMAC ayant pour mission de contribuer, par la Recherche Appliquée, à l’amélioration de la productivité des Systèmes Agricoles d’Afrique Centrale, et de promouvoir la sécurité alimentaire dans les 6 pays de la Communauté (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée Equatoriale et Tchad). 

Stratégies 

La Stratégie du PRASACest axée sur le Partenariat multi-acteurs, le partage des tâches et la mutualisation des moyens. Ce partenariat est développé notamment avec les Systèmes Nationaux de Recherche Agricole (SNRA), le point d’entrée étant l’Institut de recherche agricole du pays, à savoir l’IRAD au Cameroun, l’ICRA en Centrafrique, l’IRA au Congo, le CENAREST au Gabon, la Direction Générale de l’Agriculture (DGA) en Guinée Equatoriale et l’ITRAD au Tchad. Ce partenariat est également ouvert à d’autres pays et organismes internationaux en particulier la France, l’Union Européenne, la Belgique, les Pays-Bas et l’Italie, lesquels ont contribué ou qui contribuent encore de manière significative à la réalisation des missions du PRASAC sur le plan technique, scientifique et financier. Au niveau régional, le PRASAC a une forte coopération scientifique avec le CORAF/WECARD. Aussi, le CARBAP est reconnu comme le tout premier centre d’excellence du PRASAC.

 Au Nord, les premiers partenaires scientifiques sont le CIRAD et l’IRD et de nombreuses universités françaises et européennes. D’autres partenariats se construisent dans le cadre plus large de la CGIAR, avec les CIRA et les ARI. 

Chercheurs impliqués

Les chercheurs sollicités par le PRASAC sont organisés en réseaux et équipes thématiques de recherche; ils sont issus des institutions nationales de recherche agricole, des Universités et d’autres entités nationales. A ce jour, près de 350 chercheurs sont répertoriés sur la base de données du PRASAC. 

Ci-dessous, un lien sur le Répertoire des chercheurs de la zone CEMAC impliqués dans les activités du PRASAC. Il constitue un résultat fort tiré de la base des données construite à cet effet ainsi que des efforts de synthèse issue des différentes réunions organisées par le PRASAC.

NB : Les chercheurs non encore répertoriés, peuvent s'inscrire par le formulaire ci-dessous (à envoyer via mail) ou écrire au gestionnaire du site (voir contact). 

Répertoire des chercheurs, Version Zéro  Formulaire d'enregistrement des chercheurs (Excel)